UFC – Après sa victoire, Ngannou exige plus de respect de l’organisation


C’est fait ! Francis Ngannou a réussi à conserver son titre face au français Cyril Gane.

En effet, le Camerounais s’est imposé face au français Ciryl Gane sur décision unanime à l’issue du cinquième round. Après cette belle victoire, Francis Ngannou exige plus de respect à l’UFC. Les deux parties sont actuellement en négociation pour une prolongation du contrat de Francis Ngannou qui a pris fin samedi soir.

Cette victoire acquise, le combattant de 35 ans vise désormais la boxe anglaise. 

«J’ai la boxe dans un coin de ma tête, c’est l’une des options à considérer. J’ai les yeux ouverts, je ne vais pas passer ma vie à l’UFC.»

Francis Ngannou

Le contrat de Francis Ngannou avec l’UFC a d’ailleurs pris fin ce samedi. Mais la clause du bail empêche le champion du monde de quitter l’instance de si tôt. Il doit en effet rester un an de plus, ou disputer trois combats supplémentaires avant de quitter l’UFC. Ce que conteste le clan du combattant camerounais. Le combattant lui-même est monté au créneau.

«Tout est possible pour la suite. Il faut résoudre la situation avec l’UFC, qui est très tendue ces derniers temps. J’ai le maximum de cartes en main. Soit ils vont s’arranger pour négocier soit ils vont me libérer. Je combats pour la liberté et l’indépendance, c’est tout. Je pense que chaque combattant doit être en position de s’exprimer sans avoir peur des représailles. Même pour ceux qui débutent, c’est un droit. Il n’y a pas besoin d’être en position de force pour réclamer ce qui est dû »

A martelé Francis Ngannou au micro de RMC Sport.

Le Camerounais a reçu plusieurs propositions mais il réclame une hausse des tarifs. 

«Je ne combattrai plus pour 500.000 ou 600.000 dollars. C’est fini»

Prévient Francis Ngannou.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *