UFC – Vers un combat entre Gilbert Burns et Jorge Masvidal


On dirait que nous allons bientôt pouvoir assister à un combat entre Gilbert Burns et Jorge Masvidal.

En effet, le combattant brésilien a affirmé qu’un combat avec Jorge Masvidal avait été conclu par un accord verbal, et qu’il ne restait plus qu’à attendre l’annonce officielle d’une date par l’organisation UFC.

En effet, cela fait un moment que Jorge Masvidal a éprouvé l’envie de faire face au combattant Brésilien Gilbert Burns. Le combattant Brésilien qui compte à son actif 20 victoires pour 5 défaites, a lui aussi laisser savoir qu’il souhaitait faire face à Jorge Masvidal. Et alors qu’il devait faire face à Khamzat Chimaev, voilà qu’il aurait trouvé un accord avec le combattant d’origine cubaine.

Auparavant, Jorge Masvidal avait éprouvé le besoin de faire face à Conor McGregor, qui lui au lieu de faire son grand retour sur l’octogone a préféré faire ses débuts au cinéma, et ce, dans le remake du classique Hollywoodien de 1989, ‘Road House’.

Pour ce qui est du combat, Gilbert Burns avait déclaré que Jorge Masvidal s’était engagé verbalement pour un combat avec lui.

” Il n’y a rien de fait pour le moment. Il y’a eu beaucoup de discussions sur le combat avec Masvidal et il a accepté verbalement. Je l’ai fait aussiIls sont juste en train de déterminer la date. Novembre était trop proche, donc ce sera décembre ou janvier. Au moins, je sais que j’ai un adversaire. On est en train de déterminer la date.

A déclaré Burns à MMA Junkie jeudi dernier.

Un combat au Brésil pour le retour de Burns ?

Gilbert Burns, a également affirmé qu’il était flexible quant au lieu et à la date de l’évènement, et qu’il ne souhaitait que faire face à Masvidal. Néanmoins, étant Brésilien, Gilbert Burns alias “Durinho”, a fait part de son enthousiasme de faire son retour à domicile. De plus, l’UFC 283 aura lieu le 21 janvier, à Rio de Janeiro, donc tout serait laisse imaginer que le choc entre les deux combattants aura lieu durant cet événement.

” Le numéro 1 serait le MSG en novembre, mais Jorge Masvidal a dit non pour cette dateMaintenant, en décembre ou en janvier, je peux attendre 20 jours de plus pour aller au Brésil. J’ai hâte d’être sur la carte du Brésil.” 

A déclaré Gilbert Burns.

Jorge Masvidal, au haut niveau ?

En effet, tout laisse à se poser la question, car en effet, Jorge Masvidal est en chute libre depuis 2020. Après avoir connu une année 2019 flamboyante, en réalisant 3 performances d’élite face à Darren TillBen Askren et enfin Nate Diaz.

Malheureusement, après avoir décroché la ceinture ‘BMF’ face au roi de Stockton, l’Américain d’origine Cubaine a connu 3 défaites consécutives dont deux face au champion en titre, Kamaru Usman, et une face à son ancien ami devenu rival, Colby Covington.

Ainsi, nous pouvons nous demander si un match face à Gilbert Burns serait idéal pour Masvidal, étant donné que ‘Durinho‘ est toujours au top de la division. Par ailleurs, lors de son dernier combat face au terrifiant Khamzat Chimaev, les fans de MMA ont pu voir de quel métal était fait le Brésilien. Bien que le désormais numéro #6 au classement welterweight s’était incliné au terme des 3 rounds, il aura prouvé à la catégorie qu’il était un véritable guerrier dans l’âme.

Deux hommes qui souhaitent renouer avec la victoire

Suite à sa défaite, Gilbert Burns a avoué être extrêmement déçu, et a fait comprendre qu’il comptait bien renouer avec la victoire lors de son prochain combat. Toutefois, il ne sous-estime pas Jorge Masvidal, et reste conscient que ce dernier a perdu face à la crème de la crème de la catégorie.

« Même s’il a perdu, ce n’est que contre Kamaru (Usman) et Colby (Covington). Ce n’est pas comme s’il avait été détruit« , a déclaré Burns. « Il a perdu contre deux des meilleurs gars de la division, donc je ne le regarde pas de haut. Ce sera un bon combat. Divertissant, les deux gars reviennent d’une défaite, et je veux lui arracher la tête.« 

Le ton est donné. Gilbert Burns vs Jorge Masvidal, pour un combat entre deux des meilleurs welterweight au monde. Il ne reste plus qu’à attendre l’officialisation de l’UFC.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *